L'huile végétale qui rend les gens heureux!

Si les Anciens appelaient la bourrache « la plante qui rend heureux », c’est sans doute qu’ils connaissaient déjà les trésors que les graines de ses jolies petites fleurs bleues renferment pour la santé et pour la peau.
La bourrache (Borrago officinalis) est une plante de la famille des Boraginacées, qui vient à l’origine de Syrie mais que l’on retrouve aujourd’hui dans d’autres régions du Moyen Orient et en Europe.
Au XVIe siècle, un herboriste anglais, John Gerard, vantait déjà ses mérites.
Depuis, les chercheurs ont trouvé le secret de la bourrache: l’huile contenue dans ses graines contient deux acides gras essentiels très rares et pourtant indispensables au bon fonctionnement de l’organisme : l’acide linoléique et l’acide gamma-linolénique (GLA). Si l’huile de bourrache a si bonne réputation, c’est précisément parce qu’avec plus de 20 % d’acide gamma-linolénique elle en est la meilleure source connue à ce jour! Comme l’organisme ne le fabrique pas lui-même, il doit donc absolument en recevoir quotidiennement, et en quantité suffisante, par le biais de l’alimentation ou comme complément alimentaire pour pouvoir assurer le bon fonctionnement du métabolisme.
L'huile végétale qui rendra le sourire à votre peau!

Cette très belle fleur en forme d'étoile à la couleur bleue fournit une huile végétale tirée de ses graines qui possède des vertus très intéressantes pour la peau. En particulier chez les personnes stressées, qui somatisent leur stress par l'apparition de plaques d'eczéma. Il a été démontré que le GLA corrigeait les déficiences des lipides cutanés causées par de faibles niveaux d’activité d'une enzyme (delta-6-désaturase). Lorsque la peau ne peut pas produire suffisamment de sébum, le résultat est une dérégulation du système immunitaire, une inflammation accrue et des réponses immunitaires spécifiques qui entraînent des éruptions cutanées, notamment celles typiques de l’eczéma. Parce que notre peau ne peut pas synthétiser le GLA à partir des précurseurs de l’acide linoléique ou de l’acide arachidonique, la supplémentation en huile de bourache agit comme un remède naturel contre l’eczéma pour les personnes ayant des grandes carences en acides gras.
La compagne de la femme de la puberté à la ménopause

Grande amie de la femme, la petite fleur bleue régularise aussi bien ses soucis physiques que ses humeurs : particulièrement bénéfiques pour prévenir ou améliorer les troubles du syndrome prémenstruel, elle l’est en réalité à toutes les saisons de la vie d’une femme.
Par répercussion sur l’ensemble du métabolisme, les précieux acides gras essentiels de l’huile de Bourrache influencent de nombreuses autres fonctions, avec à la clé plus de confort, de dynamisme et de joie de vivre. Des effets qui se ressentent mais aussi qui se voient, puisque même la peau en profite.
Les règles douloureuses, ou dysménorrhée, touchent 50 à 80% des femmes fécondes. Vous n’êtes donc pas seule à vous tordre de douleur pendant quelques jours, et à insulter intérieurement Dame Nature de vous avoir refilé ce cadeau empoisonné. Concrètement, lors des règles, l’utérus se contracte sous l’effet des prostaglandines pour évacuer le sang et la muqueuse. Si ces contractions sont présentes chez toutes les femmes, certaines femmes (surtout les jeunes) en souffrent beaucoup : un petit avant-goût de l’accouchement, parait-il !
Mais pas de panique, l’huile de Bourrache peut vous aider à passer ce mauvais moment plus sereinement ! 

Mieux vivre sa ménopause avec l'huile de Bourrache

Toutes les femmes le savent: il existe forcément un moment où Dame Nature reprend son petit cadeau et les laisse comme deux ronds de flan, penaudes et désespérées face à la ménopause. Alors si certaines s’écrient  “Libérée, délivrée, je ne souffrirai plus jamais !”, d’autres vivent les choses différemment : exit les règles douloureuses, mais bienvenue à vos nouvelles amies les bouffées de chaleur, les troubles du sommeil, la prise de poids et la baisse de la libido ! Tout un programme, hein ?
Mais ceci n’est pas une fatalité. L’huile de Bourrache possède des propriétés régulatrices du système hormonal, qui vous aidera à stabiliser votre production d’hormones ovariennes (les oestrogènes et la progestérone), afin de passer la ménopause sereinement, sans l’effet yo-yo des hormones qui ne savent pas vraiment si elles doivent disparaître ou non.